Accéder directement au contenu principal

Mieux récupérer pour bien recycler

Photos desktop contenants emballage et imprimés bac de récupération
Femme faisant le tri

La différence entre récupération et recyclage

Femme faisant le tri

La récupération et le recyclage, ce n’est pas la même chose. Ce qu’on fait à la maison, c’est de la récupération : on fait un premier geste de tri des matières recyclables qu’on dépose dans le bac de récupération. Le recyclage, c’est quand le contenu du bac est transformé après son passage au centre de tri. Les matières recyclables redeviennent de la matière première et peuvent ensuite avoir une deuxième vie.

Contenants, emballages, imprimés.
C’est tout.

Pour savoir ce qui va dans le bac, ce n'est pas compliqué. Il suffit de se poser la question : Est-ce un contenant, un emballage ou un imprimé ? Voici quelques astuces pour savoir comment les reconnaître.

Photos desktop contenants bac de récupération

Contenants

Photos desktop contenants bac de récupération

Souples ou rigides, les contenants sont faits de papier, carton, verre, plastique ou métal.  

Un indice pour les reconnaître ? Généralement, les contenants recyclables s’accompagnent d’un bouchon ou d’un couvercle.

Exemple de contenants :

  • Bouteille de shampoing 
  • Bouteille d’huile 
  • Contenant de savon à lessive
  • Contenant de crème sure 
  • Etc.
Photos desktop emballages bac de récupération

Emballages

Photos desktop emballages bac de récupération

Comme les contenants, les emballages sont faits de papier, carton, verre, plastique ou métal.   

Et eux, on les reconnaît comment? Ils servent à transporter facilement un produit.  

Exemple d’emballages :

  • Boîte à œufs 
  • Casseau de fruits
  • Conserve 
  • Sac de papier
  • Etc. 
Photos desktop imprimés bac de récupération

Imprimés

Photos desktop imprimés bac de récupération

Ce sont les papiers et les autres fibres sur lesquelles on retrouve parfois des textes, des motifs ou des images.

Exemple d’imprimés :

  • Journaux
  • Magazines
  • Feuilles lignées ou quadrillées 
  • Enveloppes 
  • Etc. 
Citoyenne sortant son bac de récupération dans la rue

Tout le monde est responsable de son bac

Citoyenne sortant son bac de récupération dans la rue

Choisir les bonnes matières recyclables qu’on dépose dans son bac de récupération, c’est faire notre part. Ce bon geste de tri diminue les risques de problèmes et les dangers au centre de tri. En plus, ça influence directement la qualité de ce qui entre et sort du centre de tri pour être recyclé. C’est pour ça qu’on vous a identifié des bons et des moins bons coups à faire chez soi quand vient le temps de récupérer.

Bons coups

Vider et rincer

On vide et on rince légèrement les contenants, emballages et imprimés avant de les mettre dans le bac. Pas besoin de les laver au complet ni de les mettre au lave-vaisselle. Un petit jet d’eau fait l’affaire.


Séparer les matières recyclables d’un même contenant ou emballage

ll faut que les matières recyclables qui arrivent par camion de collecte soient séparées les unes des autres pour que les équipements et les employés du centre de tri puissent bien effectuer leur tri. Certains équipements attirent le métal, d’autres sont munis de ventilateurs qui soulèvent les plastiques légers. C’est pour ça qu’on enlève la pellicule de plastique de la boîte de biscuits ou de pâtes et le couvercle du pot de confiture avant de les mettre dans son bac. 

L’exception à la règle : les petits bouchons (de moins de 5 cm de circonférence) doivent rester sur leur contenant original pour ne pas tomber entre les mailles du filet.


Faire des boulettes de papier d’aluminium

Il faut enlever les restants de nourriture du papier d’aluminium, le mettre en boule et le déposer dans son bac.


Déposer les matières recyclables séparément dans le bac

On dépose les matières recyclables telles quelles dans le bac. Elles sont donc prêtes pour la collecte et à être trié efficacement au centre de tri.

Moins bons coups

Mettre des matières recyclables souillées

Les matières récupérées souillées pourraient en contaminer d’autres en plus de générer de mauvaises odeurs et des moisissures. Ces conditions causent parfois des problèmes de santé pour les employés qui travaillent au centre de tri. C’est toujours mieux de mettre les papiers et les cartons très sales ou imbibés dans le compost. Pour les autres matières recyclables, on les rince un peu et on les dépose individuellement dans le bac.


Imbriquer une matière recyclable dans une autre

Au centre de tri, on n’a pas le temps d’ouvrir des boîtes ou des sacs fermés. On ouvre seulement les sacs fournis par certaines municipalités spécifiquement pour la récupération des contenants, emballages et imprimés.
Les matières récupérées qu’on ne peut pas identifier rapidement sont difficilement triées. On évite le problème et on optimise le processus de tri quand on met chaque matière recyclable directement dans le bac, mais pas une dans l’autre.

Bac de récupération fermé de profil

Une fois le bac plein, on va un peu plus loin

Bac de récupération fermé de profil

On peut faciliter la collecte une fois notre bac à l’extérieur. Comment? On s’assure que le bac est accessible pour les camions et qu’il est bien placé (la disposition peut varier d’une municipalité à l’autre. Dans le doute, assure-toi de vérifier auprès de cette dernière.)  

On s’assure aussi de fermer son bac pour que l’eau et la neige ne s’y accumulent pas. La matière recyclable détrempée devient plus difficile à trier et à recycler. Avec le climat québécois, ça vaut la peine de faire les vérifications.

Pour en savoir plus sur la collecte dans ton secteur

Avec la modernisation du système de la collecte sélective, tous les acteurs du système collaboreront pour créer une liste uniforme de toutes les matières recyclables, identique partout au Québec.

En attendant, pour en savoir plus sur les matières recyclables ou les horaires de collecte dans ton coin, consulte le site de ta municipalité.

À quel point mon bac a un impact ?

Ce qu’on dépose dans le bac peut avoir un grand impact. On pose les bons gestes pour qu’il soit positif pour l’économie circulaire.

Voir l’impact de mon bac

En cas de doute, consulte l’appli

L’application Ça va où? est ton alliée pour mieux trier à la maison. Installe-la pour que ton bac ait un vrai impact.

Télécharge l’appli