Accéder directement au contenu principal

L’importance de bien trier et récupérer

Bac de récupération ouvert de profil

Tout part du bac

Bac de récupération ouvert de profil

Déposer les bonnes matières recyclables dans son bac, c’est la première étape vers le processus de recyclage. À la fin de leur parcours, ces mêmes matières se transforment en de nouveaux produits.   

Faire attention à ce qu’on envoie au centre de tri a un impact direct sur l’ensemble du système de collecte sélective. Ça contribue à assurer la sécurité des employés et l’efficacité des opérations. Pour parvenir au bon fonctionnement du système, c’est tout le Québec qui doit faire sa part.

Les conséquences d’un mauvais tri

Lecteur centre de tri

Sur les équipements du centre de tri

Après leur passage dans le bac, les matières recyclables arrivent au centre de tri où des équipements et des employés les trient en plusieurs étapes. Le but est de retirer tout ce qui ne se recycle pas ou qui risque de bloquer ou briser les mécanismes des équipements, de prendre feu ou d’exploser. Les bombonnes au propane et les batteries au lithium entrent dans cette catégorie.  En cas de feu ou de bris, c’est toute la ligne de tri qui arrête. Cette situation est plus fréquente qu’on pense. Les matières s’accumulent et ça cause des retards sur tout le système. C’est un risque qu’on doit prendre au sérieux.

Centre de tri Québec

Sur les employés du centre de tri 

Les bris d’équipement et les incendies ne sont pas les seuls dangers dans un centre de tri. Les employés manipulent aussi des objets moisis, des déchets organiques ou chimiques et des objets dangereux comme des seringues usagées. En plus des risques de blessure, les émanations toxiques et la moisissure affectent parfois la santé des employés qui sont en contact avec les matières au quotidien. Même si un accident n’arrive pas tous les jours, la santé des employés est une priorité. Chaque matière récupérée mise dans le bac a un impact : on veille à ce qu’il soit positif.

système de collecte sélective

Sur le système de collecte sélective

Avec un bac rempli correctement, tout le système est plus fluide et performant. Ces bons comportements ont également des retombées positives sur l’économie circulaire.  L’économie circulaire, c’est quoi?  C’est un modèle économique qui vise à créer de la richesse sans épuiser les ressources de la planète. À la place de jeter des matières recyclables et d’en produire des nouvelles, on les recycle et les transforme. On leur donne une deuxième vie. En plus, on crée des emplois et on stimule l’économie locale.

Faire attention à ce qu’on met dans son bac, c’est contribuer à améliorer le système pour recycler les contenants, emballages et imprimés efficacement. Ça veut dire plus de produits recyclés de meilleure qualité, avec plus de valeur, et moins de gaspillage de ressources. Avec un système de collecte sélective qui fonctionne, ça donne aussi la possibilité de trouver et d’ouvrir de nouveaux marchés. 

Quoi mettre dans le bac de récupération ?

Dans le bac, on met les contenants, emballages et imprimés. C’est tout.

Voir ce qui va dans le bac

Des questions ? On a les réponses.

Apprends-en plus sur la récupération au Québec.

Consulte la FAQ